Un peu de nous, chez Maman sur terre.

Publié le par mamande4

 

 

Il y a quelques semaines, j'ai envoyé un petit récit relatant le retour au sein de mon fils de 5 ans.

Maman sur terre m'a fait l'honneur de le publier ce week-end, ici, c'est avec émotion que je me suis relue.

Ce petit texte que j'avais écrit à chaud, le soir même où mon fils m'a redemandé pour téter ...

 

Un peu de nous, car c'est l'histoire de notre duo qui se reforme, l'histoire de notre famille sous le regard bienveillant de mon mari.

 

Je remercie Maman sur terre pour son partage et pour l'avoir publié tel quel, sans retouche.

 

 

 

 

"Je pensais que plus rien de nouveau ne pourrait arriver, que j'avais tout vécu en matière d'allaitement, que j'avais fait le tour de la question en somme.
   

J'en suis à mon deuxième co allaitement.
A chaque fois, j'ai vécu de drôles de sentiments, du positif et du négatif, des envies d'arrêter tant cela est prenant sur ma vie.

Et puis, il y a trois jours, la demande de mon petit garçon de 5 ans : " Maman, je peux boire ..."

Pas une seconde, je n'ai réfléchi ou hésité.

Il a tout de suite retrouvé cette position du tout petit, sa tête dans le creux de mon bras; il a retrouvé les gestes et moi aussi.
Ce n'était plus le bambin qui prend le sein, dans mon regard, il est redevenu mon petit, le petit de la femelle.
Son regard, ses yeux fermés comme avant, comme à chaque fois.
C'est bizarre de vivre ça.
De lire des histoires d'enfants de 5, 6, 7 ans allaités, d'avoir du mal à visualiser la chose et d'oublier tout une fois mon enfant revenu au sein.

Il n'avait plus tété depuis presqu'un an. Depuis le début de ma grossesse, je lui avais expliqué que j'allaitais encore son frère, qu'un petit grandissait dans mon ventre et que j'avais besoin d'énergie pour cette grossesse. Petit à petit, le sevrage s'était fait.

Depuis la naissance de son frère, la rivalité est là, tantôt forte, tantôt presque plus du tout. Elle n'est pas apparue un jour et disparue un autre. Elle est toujours latente.
Avec des hauts et des bas.

Je sens d'instinct que ce retour au sein est l'expression d'un besoin de sécurité. Un "tu m'aimes toujours? autant? comme lui?" et que c'est par l'allaitement que cela se passera.
Je ne me pose pas de questions, il est de retour dans notre duo d'allaitement, c'est ainsi.

De nouveau, nous revivons les échanges d'avant, ceux si particuliers de l'enfant au sein.
Je me laisse aller et j'en profite à nouveau.

Si je devais tagguer ce billet,je mettrais comme mots-clé : besoin de sécurité-instinct-retour au source-amour-je suis toujours là et pas jalousie-rivalité-régression."

 

 

Publié dans Allaitement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article